Publié dans INDONESIE

BALI, L’ENVOUTANTE !

Le paradoxe du voyage, c’est ça parfois : débarquer à un endroit sans attente particulière, voire peut-être même avec un priori négatif, et en ressortir aussi envoûté que le Pays lui-même ! Et Bali, ça m’a fait ça. Je n’ai pas cherché à comprendre ce qui m’arrivait. J’ai juste vécu les choses… simplement.

dig

Bali, c’est d’abord Denpasar et son aéroport, puis Seminyak et ses allures de villes de Spring Break pour Australien. Ici, tout est très occidentalisé : les resto, les bars… J’ai bien du reprendre 2 kg ! Ca circule de partout, les plages sont bondées de monde… Normalement tout ce que je n’aime pas ! Mais là encore, tout est question de contexte. Lors de mes deux passages, j’ai été logé dans une super Guest House la première fois et la seconde dans à l’hôtel Balinea que je recommande d’ailleurs pour sa tranquillité, l’amabilité de toute l’équipe. J’ai donc passé 4 jours relax à Denpasar… C’est sur que ce n’est pas la ville culturellement la plus intéressante…

Pour ça, il faut se rendre à Ubud, à quelques kilomètres au nord (compter une bonne heure et demi pour les 20 km…). Ici, on rentre dans le Bali, « Ile des Dieux ». Les maisons ont toutes un temple attenant. Les investisseurs ne s’y sont pas trompés. J’ai été déçu de voir que c’était également blindé de touristes ! OK, c’est moins bling-bling… mais quand même. Du coup, tout le monde fait les mêmes tours (je l’ai fait) : cascade, temple de l’éléphant, les rizières… juste pour la photo vite fait et le selfie qui va bien. Allez, on va dire que c’est un aperçu…

Car pour moi, les meilleurs moments ont été lorsque j’ai loué un scooter à 3 euros par jour… et que j’ai commencé à m’enfoncer dans l’Ile. D’un coup, j’ai pris toute la dimension de « Bali, l’Ile des Dieux ». Ici, tout est sacré ! En plus, ma visite se déroulait durant des cérémonies, célébrant pour le coup l’Univers Positif (on ne pourrait pas faire ça chez nous aussi plutôt que de célébrer à longueur de temps l’Univers Négatif, alors qu’on est plutôt bien loti dans ce vaste monde ?). Tout le monde est beau, les sourires sont larges. Je m’arrête, dis un petit bonjour. On ne se comprend pas forcément mais il y a quelque chose qui passe. Durant des deux jours, je ne croise pas un touriste sur les routes, mais seulement des milliers de sourires, des offrandes sur les pas des maisons, des temples qui sont justes, simples… Cette île hindouiste célèbre autant les anciens que la nature. Je n’ai pas chercher à « faire » les choses, je les ai laissées venir à moi. Je n’ai pas assisté aux fameuses danses balinaises, ça sera pour la prochaine fois… peut-être. Par contre, j’ai vécu … un peu de Bali ! Ne me demandez pas où je suis allé… quelques part au nord d’Ubud !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je ne suis pas resté assez longtemps ici pour pouvoir dire : « j’ai visité Bali ». On va dire que c’était une mise en bouche. Sans aucun doute, j’y reviendrai car Bali est en plus un bon point d’entrée pour d’autres régions de l’Indonésie, pays aux multiples facettes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s