Publié dans Non classé

MERIDA ET LES CENOTES DE HOMUN

Du coup, route pour Merida La Blanca ! Cette ville est la capitale de l’état du Yucatàn avec près d’un million d’habitant. J’ai trouvé refuge dans une superbe petite auberge, propre, quasi neuve, piscine… à 8 euros la nuit. Le pieds einh ? On y fait plein de rencontres ! Mes deux premiers rooom mates étaient des hippies en vacances 9 mois sur 12. Le reste du temps, l’un d’entre-eux plantaient des arbres au Canada pour alimenter sa consommation d’herbe, l’achat de nouvelles cordes pour le Ukulele, et son farniente de 9 mois.

LES CENOTES DE HOMUN

Adeline et Jonathan m’ont fait profiter de leur voiture, je leur ai fait profiter de mon idée du village à Cenotes : Homùn ! Vous avez bien compris que les Cenotes sont un peu mon coup de coeur du Mexique pour l’instant. Et bien dans ce village, il y en a pléthore ! A 20 ou 30 pesos l’entrée (soit moins d’un euro cinquante), on en a bien profité (4 dans l’après-midi).

Cenote Bal-Mil : on y arrive par une route en terre, le trou pour y accéder est tout petit et on le distingue à peine à cause de l’arbre qui pousse au milieu du cenote. Et sous  terre, et bien c’est juste une cathédrale naturelle avec un bénitier géant où on peut se baigner !

Cenote Yaxbacaltun : c’est un cenote semi-ouvert. L’intérieur, toujours ausi beau, est aménagé avec plongeoir et corde pour jouer à Tarzan. Contrairement à d’autres cenotes que j’ai pu voir, le snorkelling n’a que peu d’intérêt ici. Mais ça reste beau et tellement rafraîchissant !

 

Cenote Santa Maria : alors pour le coup, on se croyait dans Indiana Jones ! D’abord, tu descends dans la grotte, ensuite tu continues avec de l’eau jusqu’aux genoux, en baissant la tête, avec des attaques soudaines de chauve-souries qui s’agrippent à toi ! Tu escalades quelques pierres et là, le cenote sous-terrain ! Magique !

Cenote Tza Ujun Kat : on a été reçu par une petite mamie ! Très souvent ces cenotes sont sur des terrains privés et l’entrée permet  de faire vivre plusieurs familles. Vu d’en haut, on se dit qu’il n’y aura pas grand chose. Et bien non, là encore on est dans un cenote semi-ouvert, mais presque fermé, on y descend par un escalier métallique. En bas, les enfants mexicains s’amusent comme des fous. Moi personnellement, je commence à fatiquer, même si les lieux m’ébahissent toujours autant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s