Publié dans INDONESIE

JURASSIC KOMODO

 

Je devais partir d’Indonésie… Aller au Sri Lanka… Mais Indonésie, quand tu nous tiens ! Et l’avantage de voyager en solo, c’est qu’on n’a de compte à rendre qu’à soi-même !

Oui, oui, je suis sous le charme de ce pays qui a tant à offrir. Plusieurs voyageurs m’ont parlé de l’Ile de Flores, encore préservée du tourisme de masse. Et puis, là-bas, il y aussi le Parc de Komodo…avec toutes ses curiosités. Et pi et pi… C’est décidé, je finirai mon voyage en Indonésie !

En Asie, on voyage facilement… enfin par les airs pour pas cher… car par la route, je compte toujours une moyenne de 25 km/h. Après un premier saut à Bali (j’y reviendrai), je saute dans un avion pour Labuan Bajo. C’est la ville principale de l’Ile de Flores. Les derniers moments de vol sont simplement sublimes : de petites îles où on devine parfois d’anciens cratères… dans cette mer d’un bleu incroyable ! Ca y est, je survole le Parc Marin de Komodo. Ca promet !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au programme, plongées, dragons de Komodo et visite de l’Ile de Flores. La ville de Labuan Bajo se résume à la mer ! Le potentiel est simplement énorme et les grues ne s’y trompent pas. Je me dis que dans quelques temps, ce littoral risque d’être saccagé à la mode « Bali ». De vieux bateaux, plein de charme , embarquent les touristes pour des croisières snorkeling à la journée ou sur plusieurs jours. Je rencontre un premier couple de français en recherche d’information, un second couple un peu plus tard qui abandonne l’idée de la croisière car trop cher pour eux-deux. Je les mets en contact… Ils ont fait une croisière à 4 ! Merci qui ? Merci Bibi !!! Pour info, c’est le type de croisière à 100 euros pour 3 jours, où on dort sur le pont.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, je rencontre un centre de plongée tenue par des Français. Ils ont eux aussi une croisière plongée qui part pour trois jours. Comme ils démarrent dans ce concept, les prix restent abordables. C’est parti mon kiki ! Le vendredi matin, j’embarque sur un bateau plein de charme pour trois jours inoubliables.

J’ai eu la chance de réaliser des plongées d’exception parmi les raies mantas, ces bestioles qui peuvent faire 7 mètres nageoires ouvertes, nager encore et encore avec tortues, requins à pointes noires, à pointes blanches… voir des poissons ou nudibranches que je n’avais encore jamais vus… de jour… de nuit… Des sites énormissimes avec parfois des courants de fous (qui m’ont d’ailleurs embarqués à une reprise… un peu peur quand même !). Allez, le plus simple, c’est les photos et la petite vidéo de la raie manta. J’ai encore un peu de mal à maîtriser la stabilité avec les courants. On fait ce qu’on peut !

Les raies manta et les photos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P6010287.JPG

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vous le voyez ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Eagle Ray énorme !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Eagle Ray
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La raie Manta de loin

(Dans quelques jours, une petite vidéo d’une des raies Manta observées)

Durant cette croisière, nous ferons escale sur l’île de Rinca, pour observer les varants énormes, dits « Dragons de Komodo ». Des varants, j’en ai vu un certain nombre en Malaisie et en Indonésie… mais pas de cette taille ! La photo qui suit accentue la grandeur, je trouve mais quand même ! Ces lézards peuvent atteindre 3 mètres de long. Ils sont carnivores et ont développé des bactéries symbiotiques (qui vivent « avec ») dans leur salive. Ca leur permet d’attaquer une proie,même énorme, comme un cochon ou  un cerf et d’attendre tranquillement la septicémie de la bête avant de démarrer le festin. Il s’est également déjà essayé à l’homme. Lors de notre visite, nous étions « protégé » par un guide avec un bâton de bois, très rassurant. La plupart des spécimens rencontrés vivaient carrément sous la maison des rangers ! Mais pas le gros…

IMG_20180602_082229_1.jpg

IMG_20180602_082659 (1).jpg

Et le reste de l’Ile de Flores ? Et bien ça sera pour une prochaine fois…J’ai retrouvé Manou, Julien et leurs deux filles, avec qui j’avais passé quelques jours en Sulawesi. Ils m’ont rappelé que les déplacements étaient lents… très lents… et pour la fin du voyage, je n’avais pas envie de me retaper des 12  heures de bus pour aller visiter un village ou grimper un volcan… aussi beaux soient-il. Mais je peux vous dire que le peu que j’ai vu, me donne sacrément envie !

P6020388.JPG
Une partie de l’équipe, avant une plongée de nuit

 

Un commentaire sur « JURASSIC KOMODO »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s