Publié dans Non classé

UXMAL ET CAMPECHE

Pas si facile de voyager seul lorsqu’il faut trancher. Il y a plein de chose que je voudrais voir mais impossible de tout faire. Chaque soir, dans les auberges, je rencontre des gens qui me disent « ça, il faut y aller impérativement ! », hier soir, les deux réceptionnistes se sont mises à se chamailler lorsque je leur ai simplement demandé « entre Calakmul et Palenque, quel est le lieu à visiter en priorité ?  » Il est vrai que tous sont des sites extraordinaires, avec leur propre histoire… Toujours est-il que depuis deux jours, je n’ai pas chômé.

Hier matin, pour ceux qui me connaissent, j’ai fait quelque chose d’énorme ! J’a réussi à me réveiller tout seul à  5 heures du matin, pour prendre le bus à 6H00, et pour être le premier à rentrer sur le site archéologique d’UXMAL !

IMG_20170820_080751.jpg

C’est assez taré de se retrouver seul en face de cette « bête »… une pyramide très particulière car elle n’a pas les aspects anguleux que l’on trouve à Tchichèn par exemple. En fait, cette édifice a été construit en 5 fois, chaque nouvelle construction venant recouvrir la précédente. Ce coup-ci, je n’ai pas vu de bêtes, tout juste entendu des cris de singe et iguanes faisant bronzette. Une superbe visite… avec en prime le privilège d’être quasiment seul entouré de ces monstres d’architectures mayas. Uxmal est un site où les édifices sont assez concentrés. Deux heures de visites ont suffit pour ma part. Une petite anecdote liée aux espagnols : ils ont appelé 4 édifices « le quadrilatère des nonnes », il y  avait des bonnes soeurs chez les Mayas… et ouai… Vous ne saviez pas einh ???

La visite terminée à 10h00, il a fallu attendre qu’un bus passe à … 12h30… sous le soleil avec de petits moucherons s’infiltrant partout ! Ils ne piquent pas mais quand même… tout ça pour retourner à Merida, alors que j’étais sur la route de Campeche, ma prochaine étape. Ce n’est parfois pas facile d’avoir les bonnes informations alors il faut jouer la carte prudence. Donc retour à l’auberge de jeunesse top du top, où j’ai encore envie de rester…

Mais non, ce coup-ci il faut y aller, d’autant que je ne me suis pas encore mis d’accord avec moi-même sur la suite du voyage. Palenque ? Calakmul ? pas Palenque ? mais Calakmul c’est bien quand même. Pas grave, Campeche est sur la route. Donc direction cette petite ville portuaire, au style bien colonial et colorée. J’y suis arrivé sous des pluies diluviennes. Est-ce que c’est pour ça qu’ils ont des trottoirs de 70 cm de hauteur ?edf

Du coup le climat tropical aoûtien m’a mis bien tôt au lit. Mes premières impressions sur cette ville étaient plutôt positives… Ville hyper colorée, belles places… Pourtant le lendemain, j’avoue avoir été troublé. Cette ville est « vide »… peu de monde dans les rues… on a l’impression que rien ne s’y passe, et pourtant c’est beau. On verra ce soir mais pour l’instant… et bien je suis mitigé ! Et pour ce soir, ce n’est pas gagné vu ce qu’il se remet à tomber à l’instant !

Quand à moi, j’ai réussi à me mettre d’accord avec moi. Je file vers la province des Chiapas (région la plus pauvre du Mexique, sans doute aussi la plus authentique). Je n’irai pas à Calakmul, c’est trop compliqué et/ou trop cher en voyageant seul. Ca sera les ruines de Palenque, avant de descendre vers San Cristobal de las casas. Ce soir je prends le bus de nuit, demain matin visite du site de PALENQUE et demain soir je dors dans une sorte d’auberge/camping dans la jungle (plus de connexion durant 48 heures !)

2 commentaires sur « UXMAL ET CAMPECHE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s